+

Brigitte Garcia

"Cette expérience du rien n’est pas une voie d’accès au divin, mais plutôt une recherche de perfection dans le monde quotidien, d’éternité dans l’instant présent."

Biographie

Brigitte Garcia, artiste-peintre expressionniste abstrait et art-thérapeute


BIO

Née en France, à Suresnes, Brigitte Garcia poursuit des études littéraires et artistiques à Paris puis des études d’art-thérapie à Tours. Elle vit et travaille actuellement à Saint-Nazaire.

En tant qu’artiste-peintre, Brigitte Garcia expose en France et à l’étranger, New-York, Bruxelles, Lisbonne, Moscou; participe à des salons internationaux d’art contemporain, le Carrousel du Louvre, Art3f; réside en maison d’artistes et intervient dans des écoles.

En tant qu’art-thérapeute, elle utilise l’activité artistique pour aider les personnes en souffrance à restaurer leur qualité existentielle.


DEMARCHE

Principalement influencée par l’Expressionnisme Abstrait Américain, Brigitte Garcia, adepte du "all-over" et de "l’action-painting", peint le plus souvent sur des toiles de grand format. Ses tableaux sont un moyen d’exprimer sa sensibilité, d’entrer en résonance avec d’autres sensibilités, de "réenchanter" le monde.

Si sa peinture est expressionniste abstraite, elle ne cherche pas pour autant à s'abstraire de la réalité. Les séries "Cassures et antidotes", "la Vie", "Cérémonie", "Renaissance" interrogent les parts d’ombre et de lumière de notre monde actuel.

Son voyage à travers la peinture se veut initiatique, elle crée des palimpsestes dont les couches successives ne laissent visibles que des traces, mémoire de l’essentiel. Son écriture picturale s’oriente vers une vacuité propice au silence, à la contemplation, à la méditation. La série «Le temps suspendu» invite le regardeur à méditer, se poser, cesser d’agir, observer, accueillir sans chercher à modifier, à contrôler.

Par l’immersion totale dans la couleur, la perte des repères sensoriels, l’effet de vertige, la confusion des limites, elle tente d’atteindre le "sacré" par l’art, dans l’art et de se rapprocher, par cette quête, d’artistes tels que Turner, Rothko, Soulages, Turrel, Olafur Eliasson.

Dans sa dernière série «Gold», elle introduit l’or, matière, couleur, lumière, valeur supplémentaire qui la rapproche des enluminures et des écritures du XIIIe siècle, des peintures des primitifs italiens des XIII et XIVe siècles, des "Monogold" de Klein, des "Gold Painting" de Rauschenberg, des œuvres de James Lee Byars…Elle poursuit son chemin qui consiste à incarner encore et encore.... le spirituel dans la matière: entre la matière et l’idée, l’art et la vie, l’apparition et la disparition, l’Occident et l’Orient...»

Cette quête du sacré, du spirituel par l’art et dans l’art n’est-ce pas dans le but d’illuminer, d’« enluminer » la vie? "Cette expérience du rien n’est pas une voie d’accès au divin, mais plutôt une recherche de perfection dans le monde quotidien, d’éternité dans l’instant présent."



Influences

Pollock, Willem de Kooning, Rothko, Soulages, Tapies, Rauschenberg, Joan Mitchell, Zao Wou Ki, Turrel, Turner, Riopelle, Basquiat, Gustave Moreau


Formation

2006-2008 DU d'art-thérapie Tours, France
1994-2004 Recherche Art Contemporain Saint Nazaire, France
1992-1994 Histoire de l'art Saint Nazaire, France
1971-1978 Formation artistique Ateliers Parisiens, France
1974-1978 Maîtrise Lettres Modernes Nanterre, France

Créé avec Artmajeur